Prix Retina 2019 : Des talents d’ingénieur pour les ophtalmologues

Le Swiss VitreoRetinal Group, qui regroupe les spécialistes de la rétine de la Société suisse d’ophtalmologie SSO-SOG, décerne chaque année le prix Retina, parrainé par Novartis. Il est attribué pour une étude publiée dans le domaine de la rétine et du vitré. Peuvent soumettre un travail les premiers auteurs qui n’ont pas encore atteint leur 41ème année.

Cette année, le Professeur Christian Prünte, Clinique ophtalmologique uni­versitaire à Bâle a pu remettre la distinction à Tatiana Fountoukidou (à gauche), étudiante PhD à l’université de Berne et à l’ARTORG Center for Biomedical Engineering Research / Ophthalmic Technology.


Fountoukidou T, Raisin PR, Sznitman R, Wolf S. Motion-invariant SRT treatment detection from direct M-scan OCT imaging. International Journal of Computer Assisted Radiology and Surgery, 13(5), S. 683–691.

Le traitement sélectif de la rétine (SRT) est un traitement laser qui cible essentiellement l’épithélium pigmentaire de la rétine (RPE). En comparaison du traitement photocoagulatif courante, le SRT épargne en grande partie les autres couches de la rétine. Malheureusement, les lésions SRT concernées ne peuvent cependant pas être visualisées avec les techniques d’imagerie conventionnelles. Madame Fountoukidou et son groupe de travail ont étudié sur 98 yeux de porc, comment l’effet de ce traitement peut être démontré et évalué de manière fiable, indépendamment de mouvements des yeux.

Dans leur expérience, un laser SRT et une imagerie à base de tomographie par cohérence optique (TCO) ont été couplés et utilisés pour visualiser et traiter l’RPE. Puis, la méthode utilise des TCO temporelles pour classifier automatiquement les lésions SRT. Dans l’ensemble, l’algorithme développé dans ce travail permet d’obtenir une évaluation satisfaisante de l’effet du traitement pendant la thérapie (« online »), ce qui devrait permettre en principe de planifier la suite de la thérapie. De plus, les données dans cette étude ont été acquises avec différents paramètres de traitement, ce qui a permis a un mécanisme d’arrêt automatique à être établi. Ce dernier, lorsque les objectifs thérapeutiques préalablement déterminés ont été atteints, a pu identifier d’éviter des cas avec des insuffisances ou des excès de traitement.

 

Prix Retina : Lauréats précédents

2015

Dr. Christina Giannou, Hôpital Jules-Gonin in Lausanne

Gianniou C, Dirani A, Ferrini W, Marchionno L, Decugis D, Deli A, Ambresin A, Mantel I. Twoyear outcome of an observe-and-plan regimen for neovascular age-related macular degeneration: how to alleviate the clinical burden with maintained functional results. Eye (Lond) 2015 Mar;29(3):450-1. 

(En 2015, le prix a été décerné sous la responsabilité de Novartis, avec la collaboration du SVRG.)

2016

Catégorie "Best experimental work" : 

Dr Hoai Viet Tran, Hôpital Jules-Gonin à Lausanne, und Dr. Desirée von Alpen, Institut de Recherche en Ophtalmologie à Sion als gleichberechtigte Erstautoren der Publikation
Differential dimerization of variants linked to enhanced S-cone sensitivity syndrome (ESCS) located in the NR2E3 ligand-binding domain. 

Catégorie "Best clinical study" 

Dr. Andreas Ebeneter, Inselspital Bern 
für die Publikation Prognostic significance of foveal capillary drop-out and previous panretinal photocoagulation for diabetic macular oedema treated with ranibizumab.


2017

Dr. Alejandra Daruich Matet, Hôpital Jules-Gonin in Lausanne pour le Paper  
Daruich A, Moulin AL, Tran HV, Matet A, Munier FL. Subfoveal nodule in Coats' disease. Retina 2017 Aug;37(8):1591-1598. Full-text zum Download 

 

2018

PD Dr. Dr. Marion R. Munk, Inselspital Bern

Munk MR, Arendt P, Yu S, Ceklic L, Huf W, Ebneter A, Wolf S, Zinkernagel MS. The Impact of the Vitreomacular Interface in Neovascular Age-Related Macular Degeneration in a Treat-and-Extend Regimen with Exit Strategy. Ophthalmol Retina, April 2018; 2:4;288–294.