Heads-up surgery - Florian Heussen

Heads-up Surgery : deux systèmes 3D en comparaison

L’équipe du Dr Florian Heussen, Hôpital communal Waid et Triemli Zurich, a eu, en février et mars cette année, l’occasion de tester les systèmes de visualisation en 3D Artevo 800 de Zeiss et Ngenuity d’Alcon dans le cadre de l’utilisation clinique.

Les deux systèmes ont en commun la résolution de l’écran (3840 x 2160 pixels). Le système Ngenuity, introduit en 2016, utilise une caméra HDR 3D, l’Artevo 800 datant de 2019 offre deux caméras 3-chip. Les images paraissent sur un écran 3D, sans que l’utilisateur ne doive diriger son regard à travers le microscope OP. Une lunette à filtre polarisant est nécessaire pour cela, la polarisation cyclique veille à ce que l’effet 3D ne soit pas perdu également, même si la tête est inclinée.

Les images sont enregistrées en digital, puis traitées en digital, pour mieux rendre les détails identifiables et pour pouvoir les agrandir par zoom digital. Ce traitement de l’image s’accompagne d’un temps de latence entre l’enregistrement et la représentation des images. Il est, pour le Ngenuity de 80 – 90 millisecondes et pour l’Artevo 800 inférieur à 50 ms.

Le traitement digital des images permet de réduire significativement l’endo-illumination et donc la toxicité lumineuse: pour la chirurgie de 23G à 27G, l’éclairage peut être abaissé à 10 % de la valeur sous un éclairage conventionnel.

Les deux appareils peuvent indiquer des informations supplémentaires sur l’écran 3D, pour l’appareil Zeiss, par exemple, une vidéo en live de l’OCT intra-opératoire. De nombreuses études portant sur l’utilisation clinique sont déjà disponibles, et concernent surtout le système Ngenuity, qui est depuis plus longtemps sur le marché.

Conclusion du Dr Heussen : les systèmes 3D sont déjà utilisés depuis plusieurs années, et ont fait leurs preuves dans le cadre des soins cliniques et notamment aussi de l’apprentissage. La qualité technique des systèmes cités serait comparable. Le bénéfice ergonomique supplémentaire pour les chirurgiens est très différent sur le plan individuel; il convient d’être soigneux lors de l’installation du système.