Perspective intéressante: la transferrine en cas de décollement de rétine

Lésion des photorécepteurs par le fer de l’hémoglobine, neuroprotection par la transferrine

Le décollement de la rétine entraîne la mort des photorécepteurs et une perte de vision permanente, lorsque la rétine neurosensorielle se décolle par afflux de liquide sous-rétinien de l’épithélium pigmentaire rétinien. La remise en place chirurgicale ne permet pas de prédire un rétablissement de la vision.

Une surcharge en fer dans la rétine exacerbe la mort cellulaire lors des maladies rétiniennes. Un travail actuel montre que la teneur en fer dans le vitré et dans le liquide sous-rétinien est un facteur prédictif du résultat après un décollement de rétine; il démontre par ailleurs  avec des modèles ex vivo et in vivo que la transferrine peut arrêter l’apoptose et la nécrose et pourrait donc avoir un effet neuroprotecteur. 

Daruich A, Le Rouzic Q, Jonet L, et al. Iron is neurotoxic in retinal detachment and transferrin confers neuroprotection. Sci Adv 2019; 5: eaau9940 eCollection 2019 Jan. Open Access